$ Faire une simulation
CONTACT
Merci
Service & appel gratuits
maintenez le bouton- cmdctrl enfoncé et appuyez sur +/-
Page d'accueil ->

Actualités

L’aide-escalier AssiStep - Pour une meilleure Rééducation et un rétablissement plus rapide

Une résidence médico-sociale (avec une unité SSR et EHPAD) équipée d’AssiStep - prévention des chutes chez les personnes âgées en EHPAD - SSR
Temps de lecture estimé 4 min. Publié le 12.09.2018
Lorsque son établissement a installé AssiStep, Jakob Rønningen n’a pas hésité à le tester en avant-première. “C’est un dispositif agréable d’utilisation et solide. Je me sens en sécurité”, conclut-il après avoir utilisé l’aide-escalier.
Holmestrand (petite ville côtière au sud d’Oslo)

L’innovant aide-escalier AssiStep a été installé avec un objectif en tête : une meilleure rééducation des résidents. L’établissement est déjà équipé d’ascenseurs, mais le dispositif AssiStep encourage l’exercice physique et permet aux patients admis dans l’unité SSR de rentrer chez eux plus rapidement.

Skjermbilde 2018 08 23 Kl  11 58 55
Développé par des étudiants

Les entrepreneurs derrière AssiStep sont Halvor Wold, Ingrid Lonar et Eirik Medbø, ils ont eu cette idée alors qu’ils étudiaient à l’université de Trondheim (NTNU).

  • On a commencé en 2012 avec des maquettes simples. Nous nous sommes rendu compte que les solutions existantes impliquaient simplement d’arrêter de monter les escaliers, et nous trouvions cela insuffisant. Nous savons que monter les escaliers est une bonne façon de faire de l'exercice. Nous avons imaginé une sorte de ‘déambulateur pour escalier’. Après une longue phase de tests ponctuée d’échecs et de succès, nous avons finalement développé ce produit, raconte Ingrid Lonar.
  • “C’est une solution simple, mécanique, et vous continuez à mobiliser vos jambes. Tout cela à votre propre rythme. Poussez la poignée, sentez là se verrouiller automatiquement et montez une marche. C’est une solution qui a même reçu le feu vert du service de sécurité incendie. Le déambulateur pour escalier AssiStep peut être utilisé sans électricité, raconte-t-elle.

Les premiers à Holmestrand

  • “Cet établissement est le premier à installer AssiStep à Holmestrand, mais nous avons fait d’autres installations dans les villes voisines. Plusieurs centaines d’unités d’AssiStep ont été installées dans toute la Norvège, et les établissements de santé ou médico-sociaux sont très demandeurs”, ajoute-t-elle. AssiStep participe à la prévention des chutes chez les personnes âgées en ehpad.

Accompagné du distributeur Hepro AS, Ingrid montre à l’équipe soignante et aux habitants de Holmestrand comment utiliser AssiStep. Ils sont tous très impressionnés par la facilité d’utilisation de l’aide-escalier, et par son côté pratique. AssiStep est un dispositif entièrement mécanique qui prend peu de place par rapport à un monte escalier traditionnel. Une fois repliée, la poignée dépasse du mur de seulement 18 cm. Un monte-escalier électrique prend toute la largeur de la cage d’escalier et coûte aussi bien plus cher.

“C’est bien pour la rééducation, s'entraîner à monter les escaliers est crucial si on souhaite continuer à vivre chez soi”, explique Solfrid Nilsen, le responsable du projet municipal de Holmestrand “technologies et bien-être”

L’équipe posant à côté de l’aide-escalier AssiStep
La société Assitech AS est composée d’ingénieurs, de designers industriels, de commerciaux et de professionnels de la santé.
Les trois ingénieurs de Trondheim ont été applaudis pour avoir transformé leur projet étudiant en entreprise.

Le déambulateur pour escaliers AssiStep a été développé à l’université de Trondheim, en partenariat avec l’association Parkinson norvégienne.

“Notre objectif avec AssiStep a toujours été d’amener les utilisateurs vers une vie plus active et indépendante”, explique Ingrid Lonar, directrice technique d’Assitech AS. Elle poursuit sur le fait que beaucoup de gens n’osent plus sortir de chez eux par crainte des escaliers.

Statistiques sur les chutes en France

  • Chaque année, environ 9300 personnes âgées de plus de 65 ans décèdent suite à une chute. (Source : santé publique France, 2019)
  • Selon un sondage mené en 2011 par le syndicat national des prestataires de santé à domicile, les escaliers sont cités par 44 % des plus de 65 ans comme l’endroit le plus dangereux de leur maison
  • 85 % des recours aux urgences chez les plus de 65 ans font suite à une chute (Source : Enquête permanente sur les accidents de la vie courante, 2010)
  • 30 minutes d’activité physique par jour aident à prévenir les chutes (Source : santé publique France)

Visionnez notre vidéo de présentation

Téléchargez notre brochure

  • .pdf
    Plaquette Brochure 2018 Double plaquette-brochure-2018-double.pdf Taille: 3,12 mb Last ned